La concurrence telle qu'on nous la montre, c'est has been et c'est tant mieux...

23.01.2018

 

 

 

 

 

 

 

 

Ouais. La concurrence en mode "Une méchante concurrente s'installe et va me voler des clients (la conn***se)", c'est has been et c'est tant mieux.

 

Ça fait peur, de voir arriver de nouveaux acteurs, et c'est légitime, d'avoir peur mais c'est has been. En tout cas, je compte bien oeuvrer en ce sens :)  

 

La concurrence telle qu'on l'entend n'existe pas. Enfin, si, mais c'est une invention de la grande distribution qui avait franchement peu d'arguments de vente à part la guerre des prix toujours plus bas. Du coup, l'ambiance cour de récré à coups de "Je tâcle Intermarché", "Mais en vrai, je suis jaloux de Lidl", "Alors, je re-tâcle Leclerc..." est devenu la représentation classique que l'on peut avoir du rapport aux concurrents. 

 

Mais en vrai, ce rapport à la concurrence est pourri car chacun a un positionnement clair. Enfin normalement, ils ont suffisamment de têtes pensantes au sein de leurs organisations pour avoir choisi un positionnement clair sur leur marché et donc, avoir identifié des avantages concurrentiels à EUX. Donc, ils sont censés appuyer là-dessus pour communiquer. Et donc bis, critiquer ce qu'il se passe dans les autres enseignes, en mode vieille bique qui passe sa vie à blablater sur le dos de la voisine, hum... 


On ne veut pas faire comme ça, nous, les entrepreneuses qui voulons nous épanouir, prendre notre place et communiquer sereinement sur nos projets.

On ne veut pas faire comme ça, nous, les meufs qui avions l'habitude du travail en équipe en tant que salariées et qui se retrouvent aujourd'hui super seules parce que "je suis en mode gnagnagna concurrent relou". 

 

 

Mais y a des concurrents pas réglo aussi, non?

 

 

Une personne que vous avez inspirée, c'est différent d'une personne qui a copié. Vous avez réveillé un truc en elle et elle se donne le droit de le mettre en lumière. Il y a toujours des gens qui s'inspirent et c'est ok. Ca veut dire qu'ils ont compris un truc. Ils ont compris qu'ils pouvaient faire des choses chouettes grâce à ce qu'ils ont appris de vous, mais en aucun cas, une personne qui se sera inspirée (je ne parle pas de plagiat) ne vous copie. Le truc qui est insupportable, c'est le plagiat/la copie.

 

La concurrence en mode "vol de clients conscient", "piquage d'idée ou de projet", ça existe, c'est vrai. Y a des gens qui copient littéralement un concept parce qu'ils n'ont juste .... pas compris. Ils n'ont pas compris qu'en fait, ils ont juste oublié de regarder une chose: eux-mêmes. Parce qu'ils ont des dons, des talents, des sensibilités propres à EUX-MÊMES. 

 

Donc si vous avez peur de la concurrence, si vous avez peur qu'on vous pique vos idées, malheureusement, on ne peut pas déposer un concept. On peut déposer un nom de marque avec le logo ou pas, auprès de l'INPI, comme je l'ai fait pour LesSerialKiffeuses ou les Entrepreneuses Qui Déchiiiiiiirent, on peut envoyer ses documents et créations en enveloppe Soleau, on peut déposer un brevet technologique, mais on ne peut pas déposer un concept. Mais vous savez, les gens qui auraient envie de vous copier s'essouffleront vite, parce que leurs prospects ne sont pas dupes. Ils vont bien sentir et observer qu'y a un truc désaligné là-dedans. Et ça ne prend jamais ou jamais pendant très longtemps, car quand le produit déclinera, ça va vite être compliqué de se renouveler ... 

 

 

 

 

 

Comment changer de perception sur le sujet?

 

 

 

Nous, on veut entreprendre et développer notre projet dans un bon état d'esprit. Et du coup, pour se faciliter la life, parce qu'entreprendre fout déjà assez le bordel, on peut aussi se faciliter les relations humaines. Et donc, accepter que des gens différents aient les mêmes idées, envies, projets que soi. Ce, sans les jalouser, sans les envier, sans les critiquer. Parce que c'est pas terrible terrible pour le karma. Et c'est pas non plus terrible terrible pour les projets, en fait...  Je me dessers moi-même à mettre mon attention là-dessus.


Et à nourrir ce sentiment qu'est l'envie envers "une concurrente", c'est dommage car si ça se trouve, cette nouvelle actrice sur votre marché, ça peut être une consoeur trop sympa avec qui échanger et progresser, ça peut être aussi une super partenaire avec qui co-créer des trucs cools, trucs qui rendent votre vie entrepreneuriale plus légère, plus humaine, plus socialement enrichissante que si vous restez seule. 

 

J'irais plus loin en disant que nous sommes 7 milliards d'humains, donc 7 milliards de gens différents. 7 milliards d'univers. 7 milliards de représentations et perceptions des choses différentes. 7 milliards de particularités, de recettes personnelles du kif au quotidien, de goûts différents, d'envies...  Nous sommes tous différents et pourtant tous semblables en ce sens où nous avons les mêmes besoins:

 

On veut être en bonne santé, être aimé, soutenu, épaulé, se sentir en sécurité, être heureux, kiffer la vie, on veut la déguster, en célébrer la richesse, profiter de nos proches, passer de doux moments avec soi, avec les autres, se reposer, se réaliser professionnellement, être accompli, avoir une vie sociale épanouissante et nourrissante ... Et justement, on peut être partenaire, allié, pote, toussa toussa avec un autre acteur du marché. Parce que ...

 

Cet autre acteur est quelqu'un de bien en fait: il a une vision commune à la vôtre et il veut améliorer la vie des gens, comme vous. C'est quelqu'un de bien du coup, non? :)

 

Nous pouvons avoir un message semblable, un produit semblable, nous n'aurons jamais la même sensibilité qu'un autre, et si c'était le cas, ça peut donner de merveilleuses co-créations.

 

Scarlett, notre Clubbeuse Slow-Lifeuse de choc, elle a son propre agenda dans sa boutique, et elle co-crée avec moi... le mien. Et elle kiffe ça. Et elle aura les deux agendas.  C'est un vrai échange humain qui nourrit le travail de l'une et de l'autre. Scarlett a compris que sa sensibilité, son univers doux, enveloppant, apaisant est différent du mien et que non, je ne fais pas un agenda Slow Life. Je fais un agenda dédié à l'ENTREPRENEURIAT. On n'a même pas eu besoin d'en parler en fait, c'est fluide, c'est sain, c'est beau. 

 

Sabrina et Sandrine, deux autres Clubbeuses hyper performantes et compétentes, sont toutes les deux spécialisées en gestion et en organisation. Se tirent-elles dans les pattes? Se voient-elles comme des potentielles "piqueuses" de clients? Non, elles sont différentes, et elles ont chacune leurs atouts, talents et outils à ELLES.

 

 

 

Comment mieux vivre le rapport à la concurrence?

 

Si je sais que je suis à ma juste place, je m'en fous carrément qu'on essaie de piquer une de mes idées, je me pose à peine la question, parce que même si c'était le cas, cette personne n'aura pas la seconde idée, ni la troisième, ni la millième parce qu'elle n'est pas moi. Elle n'a pas ma créativité, elle n'a pas mon sens logique, elle n'a pas la même perception absolue de la vie que moi. 

 

L'arrivée d'un autre acteur sur le marché est un faux problème. Le vrai problème, c'est quand vous ne savez pas ce qui vous différencie des autres ou quand vous avez peur d'exprimer qui vous êtes et ce que vous voulez permettre. Du coup, vous ne savez pas comment communiquer. Et donc, quand un acteur nouveau débarque sur le marché --> PARALYSIE et RUMINATION sont de la partie, youhouuuu!

 

C'est dommage en fait car on se défocalise de ce qui est vraiment important: son projet, ses clients, ce qu'on a envie de leur permettre. S'il y a bien un conseil que je peux vous donner, c'est de ne pas vous attarder sur l'étude de votre concurrence pour en plus les jalouser. Etudier la concurrence dans le but d'identifier LEUR valeur ajoutée sur le marché, et par conséquent identifier la VÔTRE, oui! Etudier la concurrence et passer 1000 ans à observer, benchmarker et du coup, ne plus faire, vous auto-flagellant et auto-insultant d'incapable, imposteur, ou que sais-je, c'est improductif, inutile et clairement... plombant énergétiquement.

 

A force de regarder ailleurs ce qui se fait, vous vous détachez de ce qui fait sens pour vous, vous oubliez ce qui fait BOOM dans votre coeur, vous ruminez tristement et avec tellement d'envie envers l'autre que vous en oubliez d'exploiter une de vos richesses pleinement. Vous ne voyez même pas que vous pouvez faire rayonner qui vous êtes pour de vrai, parce que vous ne voyez pas votre valeur, vous ne voyez... que les autres....

 

 

Des bisous et je vous souhaite plein d'échanges inspirants et une sérénité grandissante dans vos interactions avec les autres acteurs de votre marché (à condition de le sentir, bien sûr)

 

 

 

With Love 💓

 

Céline. 

 

 

 

 Cet article vous a plu? Vous pouvez vous abonner là , juste ici ;)

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Cris du Coeur et Appel de l'Humanité

27.11.2018

La concurrence telle qu'on nous la montre, c'est has been et c'est tant mieux...

23.01.2018

1/10
Please reload

Vous aimerez peut-être:

 

Hello à toutes et Bienvenue ! 🙂

 

Je suis Céline et je vous aide à créer le style de vie qui colle VRAIMENT à votre personnalité et vos aspirations, à travers le biais de l'entrepreneuriat, ou pas ;) ! 

J'aide toutes celles qui se sentent étriquées dans cette société aussi has been que source de tous les possibles, à se libérer des conditionnements pour créer LEUR vie de kifs. Si vous êtes ici, apprêtez-vous à retrouver votre âme d'enfant, vous réveiller après un loooooong sommeil, entrevoir le soleil de la vie, et lui ouvrir les bras. 

 

Enfin! 💃

© 2017 Les Serial Kiffeuses - Marque Déposée - Tous droits réservés

  • Instagram - Cercle blanc
  • Facebook - White Circle