Et paaaaf, l'échec !

10.06.2017

 

 

 

L’échec. Je ne sais même plus si j’ai déjà écrit un article sur le sujet mais c’est pas grave. Si l’idée de cet article me vient, c’est qu’il va servir à nombre d’entre vous.

 

L’échec. Je vous le dis, ce terme n’existe pas dans mon vocabulaire. Pour moi, l’échec, c’est un mot inventé pour te refourguer un peu plus de culpabilité dans ta life. Pour moi, l’échec, c’est … n’importe quoi! Ça n’existe pas. Je ne vois même pas ce que ça fout dans le dictionnaire! D’ailleurs, dans le dico, qu’est-ce qu’on en dit? Larousse dit que l’échec est le « résultat négatif d’une tentative, d’une entreprise, manque de réussite ; défaite, insuccès, revers » Et c’est vrai, c’est un insuccès, un résultat négatif, une défaite, un revers.

 

 

Alors pourquoi est-ce que je ressens comme une sensation de chute, et entends à l’énonciation de ce mot comme le glas de quelque chose qui a mal abouti et dont on ne parlera plus jamais never again ?

 

 

L’échec, dont l’étymologie est d’origine persane, veut dire « le roi est mort ». Elle vient peut-être de là, cette impression de « Paaaaaf, c’est fini, t’as échoué! ». Et puis, ça vient aussi et surtout de notre culture bien française qui ne supporte pas la mauvaise note, le dessous de la moyenne, voire le 12/20 (je me souviens des mentions « Passable » quand j’avais en-dessous de 12….). Et puis ça vient aussi et surtout de ton in-ter-dic-tion d’avoir du retard sur tes dossiers au boulot, ou sur la mise en place de ton opération commerciale à 21h tapantes alors que tu as comme moyens la moitié de l’équipe et du matériel dont tu aurais besoin! Et puis, ça vient aussi et surtout de cette tarte tatin que tu avais prévu de faire pour tes invités et que tu as foiré. Honte à toi! Tu n’as pas réussi du premier coup, tes invités vont se moquer de toi!

 

Heureusement, on nous laisse encore la possibilité de prendre plusieurs leçons de conduite avant de passer le permis… Mais sinon, vous savez que l’échec, c’est ni plus ni moins qu’une leçon en cours d’apprentissage? Mais sinon, vous savez que l’échec, ça n’a rien de final du tout? Vous savez que l’échec n’a de poids que parce que notre estime de nous en prend un coup dans la gueule une fois qu’on n’arrive pas à quelque chose du premier coup?

 

L’échec n’a de poids que parce qu’on a envie qu’on pense de nous QUE des choses bien. On a envie qu’on pense de nous que nous sommes des personnes intéressantes, intelligentes, perspicaces, réactives, talentueuses, rapides, opérationnelles et tout et tout.

 

On n’a pas envie qu’on pense de nous qu’on ne maîtrise pas telle ou telle chose! On n’a pas envie de donner une image de soi qui nous foute la honte! Et si c’est le cas, on se sent nulle et on culpabilise. Voilà pourquoi l’échec, pour moi, c’est de la connerie! Céline, bordel, arrête avec ces gros mots, c’est insupportable! Mais purée de pomme de terre, NON, nous n’échouons pas quand nous ne parvenons pas à quelque chose! Nous apprenons! Comme un enfant qui apprend à marcher et qui tombe parce qu’il est en train d’apprendre à bien poser ses pieds, à gérer son équilibre, à avoir des réflexes… On ne lui dit pas qu’il est nul cet enfant, non? On ne lui dit pas « Mais t’es bête ou quoi? » ou encore « Pfiou t’es nul mais qu’t’es nul! J’ai trop honte de toi! » (Quoiqu’il y a sûrement des ploucs pour le faire!)

 

Chaque chose en son temps, et mieux vaut faire, expérimenter, tomber, retenter, trébucher, retenter encore et y arriver, que de rester le cul sur la chaise à ne rien tenter en craignant la fracture alors que ce qu’on risque est à peine plus douloureux qu’un p’tit bleu de rien du tout, vous ne trouvez pas?

 

 

L’échec n’existe pas! L’apprentissage, lui, existe, mais on le ridiculise, on l’étouffe depuis notre enfance à coups de réussite par ci, de notes toujours plus hautes par là, et de délais toujours plus shorts encore par là!

 

L’échec n’existe pas! Les insuccès existent mais l’échec qui sonne le glas n’a été inventé que pour vous faire ressentir honte, culpabilité, et peur de tenter quoique ce soit!

 

L’échec n’existe pas! Derrière la peur de l’échec, il s’agit plus de la peur du regard (et donc du jugement des autres) que de la peur de perdre quelque chose, qui vous empêche d’oser, de faire un pas, de tenter, de tester…

 

L’échec n’existe pas! Car rien n’est jamais définitif, ni permanent. Tout change tout le temps et la pire des situations d’aujourd’hui peut se transformer en un coup de pied aux fesses baguette magique! Retenez bien ceci: RIEN N’EST JAMAIS DEFINITIF. Demain, vous pouvez magistralement vous sortir de la situation dans laquelle vous pensez avoir échoué grâce au nouveau regard que vous poserez sur la dite situation (Vous m’suivez?)

 

L’échec n’existe pas! Car seul l’apprentissage guide notre vie. Chaque jour, que vous le vouliez ou non, vous apprenez de nouvelles choses. Chaque jour, que vous le vouliez ou non, vous découvrez que tiens, pour telle situation, il y a telle solution, et puis celle-là aussi, et encore celle-ci! Alors non, la reine n’est pas morte. La situation n’est pas définitivement comme elle est et la leçon que vous pouvez en tirer vous servira toute votre vie!

 

L’échec n’existe pas et il est temps de comprendre les leçons pour que brille enfin la sublime personne que vous êtes…

 

 

J’aimerais votre ressenti face à l’échec? Est-ce que vous avez le sentiment d’avoir échoué dans quelque chose? Avez-vous peur de l’échec au point de ne pas oser faire? Est-ce que la peur de l’échec vous bouffe parfois la vie? Parvenez-vous à percevoir les joyaux cachés derrière le prétendu « échec » que vous avez pu vivre dernièrement? Hâte de vous lire sur le sujet!

 

 

With Love ♥

 

 

Céline.

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Cris du Coeur et Appel de l'Humanité

27.11.2018

La concurrence telle qu'on nous la montre, c'est has been et c'est tant mieux...

23.01.2018

1/10
Please reload

Vous aimerez peut-être:

 

Hello à toutes et Bienvenue ! 🙂

 

Je suis Céline et je vous aide à créer le style de vie qui colle VRAIMENT à votre personnalité et vos aspirations, à travers le biais de l'entrepreneuriat, ou pas ;) ! 

J'aide toutes celles qui se sentent étriquées dans cette société aussi has been que source de tous les possibles, à se libérer des conditionnements pour créer LEUR vie de kifs. Si vous êtes ici, apprêtez-vous à retrouver votre âme d'enfant, vous réveiller après un loooooong sommeil, entrevoir le soleil de la vie, et lui ouvrir les bras. 

 

Enfin! 💃

© 2017 Les Serial Kiffeuses - Marque Déposée - Tous droits réservés

  • Instagram - Cercle blanc
  • Facebook - White Circle