L'Entrepreneuriat et le Couple, entre tumulte et passion...

29.09.2017

 

 

Je ne vois pas grand-chose circuler sur ce thème. Pourtant, il est fondamental et je sais que parmi les bientôt 12 000 membres de ma communauté d'Entrepreneuses qui déchiiiiiiirent! , moult entrepreneuses rencontrent des difficultés dans leur vie de couple. C'est normal. Comme nous et pourtant aujourd'hui, nous sommes au comble de notre épanouissement conjugal.

 

Rassurant, non? ;) J'écris cet article pour vous, Madame l'Amoureuse et Monsieur l'Amoureux. Même si vous pensez que l'Amour s'est fait la malle ou que vous pensez que vous avez plus de problèmes que de petits moments de kif...

 

Par cet article, pas de gentil ni de méchant, pas de thérapie, mais un éclairage sur le thème du couple au regard de mon expérience et de l'expérience de dizaines d'entrepreneuses avec qui j'échange régulièrement, ce, afin de mieux vous comprendre respectivement et de vous apporter l'écoute nécessaire pour adoucir les choses dès aujourd'hui. Je ne me prétends pas thérapeute de couple, mais juste une nana comme vous, qui a vécu son lot de galères.

 

Partagez à vos chéris, lisez l'article avec lui, je vous invite à vous tendre la main l'un à l'autre maintenant à travers cette lecture et espère vous avoir un petit peu apaisés ensuite.

 

Je vais mettre directement les pieds dans le plat en vous posant cette question. 

 

 

 

Entreprendre foutrait-il la merde dans le couple?

 

 

Entre de grosses difficultés à communiquer, un CA qui ne décolle pas, un comportement saboteur qui vient parfois tout flinguer, un passage à l'action difficile, ou au contraire, des actions mais qui n'apportent pas les résultats escomptés, la fatigue, le stress, les enfants à gérer, les frustrations respectives, les mots qui font mal .... le Couple est mis à rude épreuve pendant la création et le développement de l'entreprise.

 

En tout cas, à titre personnel, rassurez-vous, j'ai rencontré la même situation que vous. Mon couple a vécu les mêmes tumultes que les vôtres. Je dirais même que les deux sphères de ma vie ont mis du temps à collaborer et trouver une harmonie. Ça a même été la grosse merde, surtout quand Pôle Emploi a foiré mon dossier de demande d'ASS, et qu'en même temps, j'ai fermé mon espace de coworking, perdu 6000€ passés, et vécu un Burn-Out entrepreneurial. Sympa, hein? ;) Pourtant, aujourd'hui, on est en train de s'associer :). Tout n'est pas toujours perdu même si on en a très fortement l'impression.


On a dû se dire que la séparation était la meilleure option environ 257 fois. Mais comme on est plutôt du genre jusqu'au-boutistes, à ne rien lâcher tant qu'on sent de l'Amour, on a tous les deux pris le temps de mettre les choses à plat, d'exprimer nos besoins et de s'apporter le meilleur à tous les deux. Ce fut long (2 ans) donc si je peux vous aider à ne pas en chier comme nous, je le fais avec plaisir :)

 

On commence à le savoir, entreprendre est une des plus grandes aventures de Développement Personnel et de Connaissance de Soi. Le Couple est aussi de la partie car clairement, en créant la relation, en la vivant au quotidien, vous vous développez et évoluez aussi ensemble. Là où ça devient compliqué, c'est quand on commence à écarter nos doigts en tenant la main de l'autre, puis en la lâchant pour enfin s'éloigner à des kilomètres. Ce, à force d'incompréhensions, de frustrations, et de souffrances flottantes, non-dites, non comprises.

 

 

 


Des galères comme les vôtres

 

 

 

Je vous épargne mes premiers mois de lancement de création d'auto-entreprise dans le domaine du Conseil en image et du Coaching. Je passe à mon deuxième projet qui a causé une plongée dans les abysses de mon être et dans les méandres de notre couple, projet qui a été de créer un espace de coworking pour partager un quotidien avec des confrères. J'ai fermé cet espace 6 mois plus tard pour plusieurs raisons, notamment financières car des coworkers ont commencé à être eux-mêmes en difficulté et ne plus me payer leur loyer. Donc commençant à creuser un peu plus mon découvert au point de ne plus décrocher quand ma banquière m'appelait, j'ai décidé de le fermer. 

 

On a vécu tous les deux avec grande difficulté la fermeture de mon espace de coworking dédié aux pros du bien-être. Ça c'était en 2014. Je vous passe les détails mais les conséquences ont été que 

 

-> mon conjoint a éprouvé un rejet total du domaine du bien-être et de la relation d'aide 

-> et moi, je me suis récoltée un beau burn-out, et j'ai complètement rejeté l'entrepreneuriat.

 

En plein marasme personnel et professionnel, j'apprends ma grossesse. Surpriiiiiise. C'était le lendemain des Attentas de Charlie Hebdo. Imaginez donc mon état d'être intérieur. J'ai mis 2 jours à le dire à mon compagnon. Qui l'a très mal pris, bien sûr. (Aujourd'hui nous sommes plus qu'épanouis, cet article est très long ;) )

 

Mon objectif alors : retrouver un boulot parce qu'en plus, mon boulot d'avant, si je n'avais pas croisé la route d'un boss manipulateur, je ne l'aurais pas quitté. En tout cas, je n'avais pas de problème en soi avec le salariat bien que je vienne de la distribution. 

 

Donc après avoir ramassé le minimum de dignité qu'il me restait, très en colère contre tout, j'ai passé ma grossesse à passer des entretiens de recrutement pour des postes de cadres sur des gros bouclards à plusieurs millions d'euros de CA annuel. J'avais d'ailleurs quasi décroché le Saint-Graal, en plus sur un poste dans le Sud, jusqu'à ce que le recruteur commence à semer une graine d'espoir dans mon esprit. J'aurais pu être à sa place, je suis hyper mature pour mon âge, ma douleur actuelle dans l'entrepreneuriat est effectivement la solitude car j'ai besoin de me sentir contribuer et de travailler main dans la main avec mes semblables. Moi qui me sentais comme la pire merde possible, toutes ces phrases ont agi comme des électrochocs dans tout mon être. Je me suis alors donné le temps de vivre ma grossesse et mon congé maternité pour vraiment jauger du meilleur pour moi, pour ma fille que je portais et pour qui je voulais le meilleur, avec pour option de retourner au salariat en cas de difficulté financière ++

 

Nous sommes tous les deux restés longtemps dans cette phase de colère. Moi j'étais vénère envers tout le monde. Le réseau créateur de cette chaîne d'espace de coworking, les pros qui n'avaient pas tenus leurs engagements, le lieu, mon mec, les gens qui jugeaient la fermeture, ma solitude, la CCI qui ne répondait pas à mes demandes d'accompagnements, Pôle Emploi, moi, surtout moi... . J'aurais pété la gueule de tout le monde tellement je me sentais triste et seule. D'ailleurs, j'avais écrit un article sur toute cette phase de ma vie qui peut peut-être vous aider à mieux comprendre les phases par lesquelles on est passés ici : Cette Putain de Honte. 

 

Mon Chéri aussi a ressenti beaucoup de colère envers moi et pendant très longtemps. Il m'en a voulu jusque début 2017, soit y a pas longtemps... De la colère envers moi, parce qu'en fait, je me suis aperçue qu'il avait subi la chose de a à z. Le pauvre, on vivait nos vies séparément bien qu'habitant sous le même toit.

 

 

 

Quels sont vos (potentiels) ressentis respectifs? 

 


💞 Vous, l'Entrepreneuse,

 

 

• Vous êtes partagée entre la passion de faire ce que vous aimez, la joie de pouvoir gérer votre planning et potentiellement gérer les sorties d'école, le kif de rencontrer des gens passionnants et d'être totalement libre de décider du mieux pour votre vie professionnelle.

 

• Et en même temps, vous vous prenez la tête H24 sur à peu près tout, puisqu'y a un truc que vous n'aviez pas imaginé, c'est qu'en créant votre boîte, vous devrez être sur tous les fronts. Ça change nettement du salariat où on avait une fiche de poste avec des missions limitées bien que nombreuses.

 

Quand tu deviens Cheffe d'Entreprise, clairement, tu fais 5-6 métiers toi, toute seule. Au quotidien, vous devez donc pensé à la création de votre offre, l'achat du matériel, la gestion, le dépôt des statuts, l'administratif, la comptabilité, votre pilotage, vos analyses, la communication et le marketing, la gestion des Réseaux Sociaux, la prospection clientèle et en plus de tout ça: exercer votre métier. Rien que ça. Trop facile! 

 

Le pire, c'est que comme tu bosses de chez toi, tu as tendance à avoir une attitude de femme au foyer, en voulant tout gérer d'une main de maître. Sauf que la casquette de Wonder Woman, en vrai, c'est une calamité. On ne peut pas TOUT faire par nous-même et à la perfection en plus! Vous êtes un être humain. Juste un être humain. 

 

Donc pendant que vous culpabilisez qu'alors que vous bossez de chez vous, vous n'avez pas réussi à débloquer votre bac à repassage ni à cuisiner autre chose que des pâtes de la semaine, vous vous êtes en fait acharnée à identifier quels textes mettre sur votre site, comment choisir un nom de marque, comment faire faire son logo, comment faire pour acheter cette machine brodeuse ou ce PC sans taper dans le PEL, comment me faire connaître plus, comment faire marcher le bouche à oreilles...

 

Vous vous êtes du coup formée et ça a pris du temps.


Vous avez créé votre nouvelle page de vente ou un nouveau prototype de produit, et ça a pris du temps.

 

Vous avez créé votre flyer et ça a pris du temps.


Vous avez fait le tour de vos commerçants pour déposer vos flyers et ça a pris du temps.


Vous avez géré les devoirs des enfants le soir et ça a pris du temps.


Vous êtes allée à votre RDV Pôle Emploi et ça a pris du temps.

 

Vous êtes passée chercher le recommandé ou le colis VertBaudet à la Poste et ça a pris du temps.


Vous êtes allée chez le dentiste et ça a pris du temps.


Vous vous êtes lavée, vous avez dormi, vous avez mangé, et tout ça, ça a pris du temps.

 


Et ça prendra encore du temps.

 

 


Pendant ce temps-là, vous ne rentrez pas de clients, alors que ça vous prend du temps. Alors vous culpabilisez. Double dose.

 

 


 Vous, le ou la Chéri(e) de l'Entrepreneuse

 


• Vous êtes partagé entre la fierté de voir que votre Femme s'acharne pour faire vivre ses convictions, de voir tout ce qu'elle fait toute seule avec détermination, ce, malgré l'incertitude des lendemains. Vous êtes heureux que les enfants ne souffrent plus de l'absence de leur maman autrefois tributaire des horaires fluctuants de son poste dans la distribution, l'industrie, le transport,  ... Vous êtes heureux pour elle de la voir épanouie parce que c'est ce qui compte le plus pour vous ...


• Et en même temps, la frustration se fait sentir. Votre vie de couple, familiale, et votre équilibre financier sont chamboulés par ce nouveau projet professionnel. Vous commencez à ressentir de la rancoeur, vous lui en voulez de devoir taper dans les économies, vous lui en voulez que la maison soit dans un bordel sans nom. Elle vous dit qu'elle n'a pas le temps, alors qu'elle n'a pas de clients... Et c'est légitime de penser ça, car ce qu'il se passe dans sa vie professionnelle, ce n'est pas visible. Vous avez le sentiment qu'elle s'éparpille, vous n'arrivez même plus à dire aux gens ce qu'elle fait quand on vous le demande parce qu'elle a tellement d'idées, vous ne savez plus. 


Vous, vous trimez tous les jours pour un salaire pas terrible, vous faites beaucoup d'heures pour palier au manque financier et éviter de flinguer le PEL. Vous ne manquez pas de lui rappeler d'ailleurs que vous travaillez. Quand vous voyez vos enfants, vous êtes tellement en colère ou frustré, que vous ne profitez pas pleinement de ces moments en famille. Vous ruminez. 


Outre le fait des galères financières, vous n'avez presque plus de vie de couple, la vie de votre femme étant totalement dédiée au projet. TOTALEMENT. Et nous dans tout ça? Et nos moments à deux? Et le temps des câlins et des papouilles, il est où? 

 

La vie sociale, on en parle? Parce qu'entre les invitations qu'on refuse par manque de temps et celles qu'on ne fait pas par manque d'argent, ... il ne nous reste pas grand-chose pour voir et profiter entre amis.

 

 

Vous rentrez le soir pensant entendre qu'elle a fait un peu de ventes, et elle vous répond, agacée en plus, que non

 

Vous lui demandez ce qu'il y a à manger, et elle vous dit "Des pâtes, je n'ai pas eu le temps". Encore des pâtes.

 

Vous lui proposez une soirée en tête-à-tête et elle vous répond qu'elle n'a pas le temps, qu'elle est sur un gros projet ou qu'elle participe à une rencontre entre entrepreneurs.

 

Elle vous dit qu'elle a une super idée, et vous n'en pouvez plus de ses super idées qui ne ramènent pas de beurre dans les épinards. Après des mois de pâtes à toutes les sauces, du beurre et des épinards, ça ferait vachement de bien. Non?

 

Vous attendez du coup qu'elle soit dispo, mais en fait, elle n'est jamais dispo. Elle se lève tôt pour les enfants, elle se couche tard pour se former, lire, ou j'sais pas quoi encore, elle est tout le temps crevée.

 

Bref, vous passez, en dernier. Dans les faits, vous ressentez que vous passez en dernier. Et c'est légitime bien que non intentionnel de sa part.


En fait, elle vous aime comme une folle. Et vous aussi, vous l'aimez comme un fou. Mais ça, vous l'oubliez, parce que vous souffrez tous les deux.

 

 

• Vous souffrez en tant que conjoint parce qu'elle, elle a envie de vous offrir le meilleur, déjà s'offrir mieux qu'un job où Duboss passe ses nerfs sur elle et l'empêche de voir ses enfants grandir, et vous offrir le meilleur à vous et à votre famille. Mais dans les résultats concrets (c'est à dire, la thune), vous ne voyez rien venir. Votre instinct primitif d'homme qui assure la survie s'affole, vous avez besoin de sécuriser votre foyer et vous avez peur. En plus, vous souffrez parce que la qualité de la vie de famille qu'était censée vous offrir l'entrepreneuriat, vous ne la voyez pas. Vous ne voyez d'ailleurs presque plus votre Femme. 

 

• Et vous, vous souffrez en tant que conjointe car vous vous sentez seule, parfois incomprise, et ne vous sentez pas soutenue dans vos projets. Mais vous ne pouvez peut-être pas dire la chose de cette façon car vous allez le blesser. Parce que dans les faits, il vous soutient matériellement en assurant à votre place financièrement, il vous soutient en croyant en votre potentiel, il vous soutient en vous ayant donné son feu vert pour entreprendre (si vous lui avez demandé, pas comme moi), en écoutant vos idées, mais vous ne vous sentez pas soutenue parce que vous sentez qu'il fatigue. Qu'il s'impatiente. Et ça vous fait ressentir de la pression. Mais la pression aujourd'hui, après des années de salariat étouffant, vous n'en voulez plus. Et elle vous paralyse, cette pression. 

 

 

En fait, vous, le Chéri, vous la soutenez, vous êtes fier d'elle et vous êtes heureux qu'elle soit heureuse. Mais vous avez besoin de faits concrets, d'éléments palpables pour avoir confiance en la pérennité du projet. 

 

Vous, la Chérie, vous vous rendez compte que c'est beaucoup plus de travail que prévu et que bien que vous n'ayez pas forcément besoin de beaucoup de trésorerie pour vous lancer et avez budgéter votre lancement, vous n'imaginiez pas qu'en plus de l'exercice de votre métier, il y aurait autant de choses à gérer au quotidien pour développer votre réseau, votre visibilité, votre clientèle...  Ce, sans compter la vie quotidienne.

 

Des frustrations respectives. Que nous gérons seuls. Chacun malheureux comme jamais. Alors que nous sommes en couple. 

 

 

 

 

 

 Pourquoi si seuls aujourd'hui ?

 

 

Quand on rencontre celui qui fait battre son coeur, quand on rencontre la voisine qui deviendra la mère de ses enfants, l'Amour nous donne des ailes. Nous entrons alors dans la phase de fusion, une minute sans l'autre est un supplice, vivement qu'on se retrouve!

 

On se sent confiant(e), notre monde reprend des couleurs, l'espoir est de la partie, même qu'on se dit qu'on peut faire plein de trucs cool à deux maintenant. Bref, l'Amour donne des ailes de malade.


Puis petit à petit, on se défusionne un chouilla histoire de reprendre de l'air, et chacun reprend place dans sa propre vie en sus de la vie de couple. Et c'est là que nous retrouvons notre propre individualité et notre besoin de nous épanouir par un autre biais que le couple. Sauf que parfois, nous pouvons être maladroits et "oublier" que l'autre a sa place dans l'équation.


C'est peut-être votre cas (ou pas) comme moi, mais nous vivons notre projet comme celui qui nous permettra de nous réaliser, et puisqu'il s'agit de notre métier, nous oeuvrons souvent seule, par habitude, comme lorsque nous étions salariée. Nous parlons de notre projet à l'autre, mais l'impliquons-nous dans le projet? NON. Pas parce qu'on ne veut pas mais parce qu'on n'y pense pas forcément. En tout cas, si ce n'est pas votre cas, ça a été le mien.

 

J'ai toujours choisi seule, et avancé seule professionnellement parce que j'ai toujours suivi mon élan passionné. Or, une fois que nous sommes deux, le fait de communiquer sur les projets s'avère extrêmement important. Alors certes, à l'époque, je vivais dans mon appart, mon chéri dans le sien, néanmoins, nous avions le projet de nous installer ensemble donc j'aurais dû l'impliquer un peu plus dans mes décisions. Pour qu'il sente qu'il ait une place, un rôle à jouer et non qu'il ait le sentiment de subir les choses.

 

L'espace de coworking, je vivais avec lui et je ne lui ai pas demandé son avis, je n'ai pas pris un temps pour lui parler, lui partager mon projet, dessiner, illustrer, schématiser, expliquer. Alors qu'il aurait eu beaucoup à partager, j'en suis sûre. J'avais initié mon projet seule, il m'avait soutenue pendant, et ensuite, je le ferme, seule à nouveau. Pire que tout, je ne l'ai sollicité que pour m'aider. Je ne lui avais pas demandé s'il était ok avec mon projet. J'ai fait. Parce que je suis comme ça, je ne pense pas à demander si l'autre est ok. Nous étions en fait seuls, ensemble, dans nos souffrances et frustrations. Au point de ne plus être capable de passer des bons moments ensemble. De toutes façons, je n'étais plus en mesure de passer des bons moments avec qui que ce soit. 

 

Bien sûr, vous n'en êtes peut-être pas là, mais vous sentez que c'est tendu. Et cette tension a des répercussions sur la qualité de votre vie de couple. Voire vous vous interrogez sur la suite. J'espère que les quelques pistes que je vous apporterai ci-dessous pourront apaiser vos coeurs respectifs et votre relation. Parce qu'au fond, ce qu'on veut tous, c'est être heureux. Seuls et Ensemble.

 

 

 

 

Comment faire pour que ça soit différent entre nous?

 

 

Vous êtes une TEAM. Vous êtes une équipe. Sauf que vous l'avez oublié. Comme nous. Vous formez un binôme et en plus, un binôme qui s'aime. Un binôme au boulot, c'est une chose, mais un binôme en tant que couple, c'est autre chose car nos histoires personnelles viennent ajouter leur grain de sel. Donc on peut avoir des comportements inadéquats ou juger ou penser que nous serons rejetés, jugés, ... par notre cher(e) et tendre.
 

Quand je me suis aperçue qu'avec mon Chéri, on était dans une lutte, un combat, une dualité permanente, je me suis dit qu'on avait mal interprété un truc dans la notion de couple. On était restés dans le 1 et 1 font 2. Et visions chacun notre épanouissement personnel pour que le couple aille bien

 

On n'avait RIEN compris. 1 et 1 = 3. Pour que nous soyons tous les deux heureux ensemble, ce trio était indispensable: son épanouissement en tant qu'Homme, mon épanouissement en tant que Femme, et l'épanouissement de notre Couple.

 

Ouais, il manquait une sacrée partie. Du coup, l'épanouissement de notre couple passait par quoi? Par les projets communs. Par ce que nous voulions pour notre vie à deux. Du temps pour nous 2. Des temps d'écoute. Des envies de créer et vibrer au quotidien. Et créer mon entreprise pour nous permettre de nous réaliser NOUS. C'est à dire que ma perception de l'Entrepreneuriat est de créer un job pour le mettre au service de ma vie. 


Ma vie n'est pas au service de mon job. Hors de question de renouveler mes erreurs passées. Mon job est créé aussi pour me permettre de vivre la vie que je veux pour moi, pour mon couple et maintenant pour notre fille. Le métier que je créais donc faisait partie de nos projets communs. Puisqu'il est au service de ma vie.

 

Si vous voyez les choses sous le même angle que le mien, votre projet entrepreneurial est donc un projet de couple et de famille. Le vôtre en premier bien sûr, mais celui qui permettra à votre couple de s'épanouir encore plus et à votre famille de profiter plus de la vie avec vous.

 

Du coup, ça change tout. Parce que si je vois mon projet pro comme étant un projet qui me permettra de me réaliser en tant que femme et à toutes les sphères de ma vie d'en profiter, il est temps d'inclure votre chéri dans le projet, et de lui donner la parole. Et vous, chéri de madame, il est temps de penser à comment articuler tous vos paramètres ensemble, pour vraiment développer le projet ensemble! 

 

Voici donc mes pistes concrètes pour changer les choses ensemble:

 

 

• Retrouver ensemble l'esprit d'équipe. Se retrouver en tant que team. Et oubliez la dualité. Quand un de vos enfants va mal (petit bobo comme plus gros bobo), vous redevenez une team, parce que vous vous concentrez sur un objectif: son mieux-être. Quand un de vos proches est en souffrance ou quand vous vivez une naissance ou un décès, vous vous rapprochez. Observez comment ça se passe pour les familles qui se déchirent et à quel point elles se rapprochent quand un événement a lieu (mariage, naissance, décès, maladie). N'attendons pas alors de vivre un drame pour cela, vivons dès aujourd'hui notre couple comme un vrai duo qui veut le meilleur pour chaque membre de cette team :) 

 

• Vous bloquer un vrai temps de discussion. 2 bonnes heures. Au moins. Plusieurs soirées d'affilée si nécessaire. Et échanger de coeur à coeur, en lâchant l'égo et vos douleurs actuelles, juste d'humain à humain. Oui, vous aussi, les Hommes, on sait que vous ne parlez pas pour ne rien dire et quand vous vous exprimez, on reçoit avec joie, alors osez dire, ça fait trop du bien et c'est comme ça aussi que vous recevrez. Mesdames, idem pour vous. Tout ceci, dans la bienveillance s'il vous plaît. Les remarques assassines, c'est pour quand on n'est pas dans l'état d'esprit d'une team.

 

• Vous écouter respectivement. Ecoutez-vous respectivement, ne restez pas centré sur vos frustrations à vous. Dans une relation, il y a toujours deux individus. Il est essentiel d'être en capacité d'accueillir ressentis et émotions de l'autre. Bien sûr, je parle d'une relation de couple normale, disons équilibrée. Si vous vous sentez en proie à la manipulation, si vous vous sentez rabaissé(e) quand l'autre s'adresse à vous, je vous dirais de ne surtout pas écouter et de parler à un professionnel de santé de votre état d'être et de votre relation ;)

 

• Vous tirer respectivement vers le HAUT. Un couple, c'est grandir ensemble. Et donc se tirer vers le haut et donc vers le succès de ce qu'on entreprend. Tirez-vous vers le haut en soutenant l'autre, en le supportant, en le tenant quand il perd l'équilibre, en étant sa béquille quand il boîte. C'est ça un couple, une team qui se soutient envers et contre tout. Mariés ou pas, vous n'êtes pas ensemble que pour les paillettes. On vit aussi des moments merdiques, ça fait partie de la vie. Il faut savoir accepter que tout ne soit pas toujours rose, fluide, léger, virevoltant... 

 

Prononcer en quoi vous êtes fiers de l'autre, en quoi vous êtes admiratifs l'un envers l'autre, ce que vous trouvez génial en commençant par "Je". Dites à vos chéris en quoi vous êtes fiers d'eux, en quoi ils vous aident au quotidien, en quoi ils vous portent... Dire ce qu'on aime fait du bien et renforce l'estime de soi. Ca adoucit l'ambiance et laisse place à la discussion.  

 

Parler de vos projets de couple, existants ou que vous vous verriez bien vivre. Qu'est-ce que vous voulez vivre en tant que couple? Une vie de couple qui dure, c'est avoir des projets. Même si votre projet se résume à refaire les travaux de la salle de bain, ou changer les pneus de la voiture pour l'instant, vous pouvez en faire naître des autres en plus, et des encore plus jolis, même si vous n'avez pas encore les moyens de les concrétiser, comme un week-end en amoureux, ou des vacances, ou encore une sortie. Laissez-vous la possibilité de rêver car ce sont les rêves qui donnent envie d'aller chercher les moyens pour le faire.

 

• Parler de vos projets pour votre famille. Ce que vous voulez pour vos enfants si vous êtes parents, ce que vous voulez leur offrir, comme qualité de vie, ... Nos enfants nous emmènent loin. La naissance de notre poupée nous a amenée à concrétiser nos rêves. Pas question de ne pas aller au bout de mon aventure entrepreneuriale. J'ai décidé avec l'accord de mon Chéri qui m'a dit d'y aller à fond et ne voulait pas non plus que notre fille soit élevée par une nourrice, de tout faire péter, d'exprimer tout ce que je voulais exprimer et que je retenais par sentiment d'illégitimité et autres. Et j'ai archi bien fait. D'ailleurs, notre rêve de nous installer en bord de mer sur la Côte d'Azur est aujourd'hui concrétisé. Nous vivons dans le Var, au bord de la mer, dans un endroit magique et nous avons concrétisé le meilleur pour elle. 

Nos enfants, bien que nous rappelant à la réalité financière, nous poussent aussi à leur donner ce que vous pensez être le mieux pour eux. Quels sont vos rêves de parents pour vos enfants? 

 

Parler du projet entrepreneurial et laisser la place à chacun de s'exprimer et d'apporter son éclairage inspirant pour la suite. Juger ce qui a été fait n'apportera rien de bon. Reconnaître ses erreurs à voix haute et en s'adressant à l'autre apaisera aussi les tensions. Vous avez fait des choix infructueux, accepter de le reconnaître ne fera pas de vous une personne nulle. Pensons maintenant solutions. Comment pouvons-nous ensemble améliorer la situation? Comment la team, le binôme de choc que vous êtes, va transformer cette expérience infructueuse en quelquechose de cool et grandir de tout ça? Vous avez chacun quelquechose à apporter à l'autre. 

 

• Vous poser et illustrer de manière visuelle vos projets. Avec les chiffres, les plans, les projets en écrivant noir sur blanc pendant cette discussion de manière à montrer concrètement et visuellement où vous voulez aller. Visuellement, tout de suite, nous clarifions beaucoup d'interrogations. Nous, les Femmes, nous sommes très cérébrales. Nous pensons beaucoup, nous exprimons ensuite à chaud nos idées, nos ressentis, nos pensées, parfois à des moments où votre Chéri ne pourra recevoir l'information parce qu'il sera préoccupé par autre chose, que les enfants joueront dans le salon ou que la télé ira en fond. Prenez un VRAI temps pour écrire, schématiser, illustrer votre propos avec papier, feutres, post-its, ce que vous voulez, ... et expliquez, partagez, échangez, brainstormez ensemble :) Il vous apportera certainement des pistes auxquelles vous n'avez pas pensé, elle vous apportera des éléments d'information qui vous manquaient pour vous permettre de juger efficacement tel ou tel choix ou telle et telle perspective.

 

• Vous poser avec la partie financière. j'ai le droit à que dalle.Je n'aurai donc aucun congé maternité.on est partis dans un truc où on n'osait pas parler d'argent-  Et j'ai mes charges à payer, le deal étant que je paie ma part. Et mon compagnon gagne méga trop d'argent pour nous deux bientôt trois. 1450€. Le top luxe. Pire. Enceinte, j'apprends qu'y a eu une merde entre la Sécu et le RSI. Votre situation de départ a peut-être changé. Pour ma part, je devais toucher 700€ en fin de droits au moment de mon emménagement avec Chéri et de mon installation en tant que conseillère en image. Finalement, Pôlo m'annonce que ce sera 464€. Puis perd mon dossier 3 fois soit disant. Puis me dit que désormais, vu le nombre de mois écoulé et que je n'ai pas rendu le dossier dans les temps (ils sont rigolos des fois hein?), les revenus de mon compagnon sont désormais pris en compte et comme il gagne 50€ de trop je sais pas quoi, Chouette. 1450€ pour 3 pendant 1 ans et demi. Le luxe total. 

 

Au lieu de nous poser avec nos finances et d'en discuter, de poser notre budget, de chercher des solutions, on partait dans les tours illico. Intenable. Donc clairement, si vous voyez que c'est un gros problème entre vous, je vous assure qu'il y a des issues, une autre façon d'aborder la relation à l'argent, respectivement et ensemble, et une distance à prendre avec tout ça. Car les huissiers, on a connus, les courriers de menace, on a connus, le fichage Banque de France, j'ai connu, la meuf de la société de recouvrement qui me gueule dessus et me prend pour une merde, j'ai connu, le mec qui gueule dans la rue pour te dire que c'est dommaaaaaaaage de le voir devant sa porte pour 77€ dus à l'URSSAAAAAFFFF avec ma vieille voisine à la fenêtre en train de se régaler, j'ai connu. De quoi te foutre une balle. Mais non. Ce n'est que de l'argent. Je vous assure que l'argent, ce n'est que de l'argent.

 

Prenez de la distance, et acceptez un compromis entre vous deux. Un temps partiel? Un job de VDI? Faisons en sorte de préserver notre couple tout en préservant nos projets. Parler factuellement d'argent en pensant solutions et non reproches, sans jugement, sans rancoeur, mais en regardant comment on peut améliorer tout ça concrètement, est beaucoup plus pertinent que de faire l'autruche et se lancer des phrases assassines.  Pensez comme une team et posez-vous, papier, stylo, des colonnes, et hop : on calcule combien on gagne, à combien sont nos charges, combien il nous faut pour être juste bien, ni dans le rouge, ni dans le vert mais juste, combien il nous faudrait pour être plus à l'aise, combien on a sur nos comptes, combien on a dans nos économies, dans quoi on peut taper, quelle marge de manoeuvre on se donne... Tout ceci je rappelle, sans jugement, ni reproche. Ce qui est fait est fait. C'est hyper dur de ne pas être trop dans l'affect sur les questions d'argent mais essayez de vous reconnecter au fait que votre projet d'entreprise soit un projet de couple et de famille pour vous aider à penser à vos intérêts à ce que ça se passe au mieux pour tous les deux. Exprimez vos besoins en disant que vous avez besoin de, le sentiment de ... mais ne reprochez pas, vous entrerez à nouveau dans la dualité. 

 

Pour vous aider, voici donc la référence du livre dont je vous parle:

 

• Vous poser avec l'organisation à la maison. Non, une entrepreneuse qui bosse de chez elle sur son ordi n'attend pas ses clients à mater les Marseillais, en s'empiffrant de madeleines. Elle bosse sur son PC parce qu'elle cherche des infos, se référence sur des sites, fait son site, anime sa page Facebook, se forme, développe son réseau... Donc je vous invite vous, entrepreneuse, à poser sur le papier toutes les actions que vous avez à mener pour votre projet. Evaluer un temps dédié à chacune de ces actions de façon à ce que votre Chéri puisse bien comprendre pourquoi ça vous demande du temps... Ce n'est pas évident pour les gens de comprendre ni pour vous d'expliquer, donc de manière très factuelle, en écrivant, ça va permettre des prises de conscience et peut-être même vous permettra de vous déculpabiliser aussi.

Ensuite, listez tout ce que vous faites pour la maison, les enfants chaque semaine, puis répartissez ces actions dans un tableau hebdomadaire pour chaque journée (même dessiné rapido sur une feuille suffira) Clairement si vous regardez bien, il vous faudrait des journées plus longues. Donc, on va supprimer des actions, et ENSEMBLE on va décider de ce qu'on délègue et à qui. :) Parce que vous n'êtes pas Femme au foyer. Parce que vous êtes Cheffe d'Entreprise, même si c'est un bébé entreprise. 

 

❤️
 

Ces pistes ne sont pas une recette magique, ni ne sont une évidence pour tous, on peut aussi trouver d'autres pistes, et créer ses propres recettes. Point de culpabilité si vous avez le sentiment qu'un blocage est plus fort pour vous permettre de dépasser la situation. Je dirais même que dans ce cas, une solution géniale existe: la médiation conjugale, le coaching ou la thérapie de couple... Suivre une thérapie ou faire appel à un professionnel du coaching ou de l'accompagnement du couple est extra en termes de mieux-être, ce n'est ni une honte, ni une tare, ni un échec. On n'a pas tous les ingrédients dans notre cuisine en claquant des doigts, il faut aussi aller chercher la farine à Inter pour faire ses crêpes. C'est pareil pour créer sa recette du couple qui fonctionne. 

 

Ces pistes vous seront peut-être suffisantes, peut-être pas, en tout cas, je voulais partager mon expérience, ce que nous avons mis en oeuvre pour que notre couple s'épanouisse autant que je ne m'épanouisse dans mon super métier. Aujourd'hui, mon entreprise cartonne, au point que nous nous associons et avons également d'autres projets, il a confiance en mes idées, et me soutient à tous les plans. Et même que quand je lui ai parlé d'ouvrir un espace de coworking ici, il m'a dit "Bonne idée dis donc!" ce qui n'était pas DU TOUT le cas début 2017 ;) 

 

Nous nous engueulons encore, comme tout le monde, c'est normal aussi. Nous sommes en plus des êtres très passionnés et entiers, mais l'Amour est tellement fort et nous sommes tellement en phase, que nous avons appris à danser avec les moments moins rigolos autant qu'avec les moments plus funs.

 

Libérez votre Couple, donnez-lui la possibilité d'être ce que vous avez envie qu'il devienne tous les deux, et donnez-vous la liberté de vous rencontrer vraiment, tous les deux. De vous retrouver. De vous parler. De faire l'amour. De vous embrasser. De vous porter de l'attention. 

 

Parce qu'au fond, il n'y a que ça qui compte. Vraiment. 💞

 

Avec plein de coeurs dans vos coeurs, parce que vous en avez besoin 

 

With Love,

 

Céline

 

 

 

Cet article vous a plu? Vous pouvez vous abonner là, juste ici ;)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Cris du Coeur et Appel de l'Humanité

27.11.2018

La concurrence telle qu'on nous la montre, c'est has been et c'est tant mieux...

23.01.2018

1/10
Please reload

Vous aimerez peut-être:

 

Hello à toutes et Bienvenue ! 🙂

 

Je suis Céline et je vous aide à créer le style de vie qui colle VRAIMENT à votre personnalité et vos aspirations, à travers le biais de l'entrepreneuriat, ou pas ;) ! 

J'aide toutes celles qui se sentent étriquées dans cette société aussi has been que source de tous les possibles, à se libérer des conditionnements pour créer LEUR vie de kifs. Si vous êtes ici, apprêtez-vous à retrouver votre âme d'enfant, vous réveiller après un loooooong sommeil, entrevoir le soleil de la vie, et lui ouvrir les bras. 

 

Enfin! 💃

© 2017 Les Serial Kiffeuses - Marque Déposée - Tous droits réservés

  • Instagram - Cercle blanc
  • Facebook - White Circle