Entreprendre, c'est quoi?

10.04.2017

 

 

 

 

 

Je vous partage ici ce que j'ai partagé sur le Groupe des Entrepreneuses Qui Déchiiiiiiirent! ce matin. Je ne voulais pas voir disparaître ce post sous des centaines d'autres parce que je sais qu'il peut grandement vous aider ... 

 

 

Alors Entreprendre, c'est quoi?

 

 

Quand on crée une entreprise, on devient Cheffe d’entreprise. Ouais avec deux f et un e! Je répète, on le DEVIENT. On ne naît pas Cheffe d’Entreprise. Cette fonction va bien au-delà de votre métier. Votre métier peut être praticienne en massages bien-être, créatrice de savons biologiques, ou encore graphiste. Mais quand vous créez votre boîte, vous n’êtes pas QUE graphiste, praticienne ou créatrice! Vous êtes Cheffe d’Entreprise! Vous êtes dirigeante! Alors ouais, p’t-être dirigeante d’une micro-entreprise, mais dirigeante quand même! Alors relevez le menton, et soyez fière! Vous êtes une warrior!
Qu’est-ce que ça implique, d’être dirigeante? Ça implique d’avoir un minimum de connaissances en termes de pilotage d’activité, de création d’offres, de techniques et capacités de communication, de vision pour votre entreprise, … et tant d’autres que je ne préfère pas énoncer, ça va vous faire flipper  Je précise bien: connaissances et non expertises dans tous les domaines.


Entreprendre, ce n’est pas seulement pratiquer votre expertise. Pratiquer votre expertise est finalement le dernier maillon de la chaîne. Avant la pratique, on pose les bases du théoriques. On pose une vision, on établit une ligne directrice qui nous guide et nous amène à poser les actions pertinentes au regard de cette ligne directrice.

 

Entreprendre, ce n’est pas du suspense, du ‘advienne que pourra’. Entreprendre, ça demande d’envisager le succès à long terme. Mais j’vous rassure, entreprendre, c’est aussi un jeu. Parce qu’on établit une ligne directrice, certes, mais on se laisse aussi la place pour le fun, pour l’inspiration, pour proposer des choses nouvelles.

 

Entreprendre, c’est se connaître, et aller à la rencontre de soi, se regarder en face et admettre. Admettre et apprécier. Qui on est, ce en quoi on est douée, ce en quoi on est talentueuse. Qui on n’est pas, ce en quoi on n’est pas douée, et c’est tant mieux.

 

Entreprendre, c’est connaître son marché, ses clients sur le bout des doigts, pas pour les manipuler, les rouler dans la farine, ou toute autre perception de ce que peut être la recherche de votre clientèle « cible ». Connaître ses clients sur le bout des doigts, ça vous sert simplement à créer la relation avec eux, à leur parler le plus justement possible, pour leur montrer que vous les comprenez, que vous êtes à leur écoute, que vous les AIMEZ.

 

Entreprendre, c’est AIMER les aider.

 

Entreprendre, c’est AIMER ce que vous faites, le faire avec passion et détermination.

 

Entreprendre, c’est AIMER les gens et leur offrir la solution la plus pertinente dont ils ont VRAIMENT besoin, et non pas que vous supposez qu’ils ont besoin (vous me suivez?)

 

Entreprendre, c’est diriger une entreprise pour qu’elle vive sur le long terme, et non pas qu’elle survive. Fuck la survie. Fuck ce putain de mode survie.

 

Entreprendre, c’est prendre en compte le fait que vous êtes plus GRANDE que vous ne le pensez.

 

Entreprendre, c’est comprendre que vous êtes maître à bord de la situation mais que vous n’êtes pas experte en tout, et c’est normal.

 

Entreprendre, c’est s’entourer. De personnes qui pourront vous pousser vers le haut, qui vous donneront des ailes, et vous tendront les bras.

 

Entreprendre, c’est donc accepter de demander de l’aide, même si dans notre pays, c’est pas une évidence.

 

Entreprendre, c’est accepter de déléguer, parce qu’il nous faudrait un planning en 3 dimensions pour pouvoir tout faire.

 

Entreprendre, c’est vous connaître, bosser sur vous, comprendre vos blocages pour en finir avec le sabotage. FUCK le sabotage, bordel. Assez de sabotage.

 

Entreprendre, ça implique de s’autoriser la réussite de son projet, l’atteinte de ses objectifs, le soulagement des fins de mois moins compliquées.

 

Entreprendre, c’est s’autoriser. S’autoriser sa vie de kifs. Mais s’il vous plaît, à fond. Autorisez-vous ce meilleur dont je vous ai parlé sur mon post de la semaine dernière. Une fois que vous avez pris la décision d’entreprendre, vous avez pris la décision de laisser quelque chose derrière et de vous tourner devant. Alors avancez vers ce devant. Le monde a besoin de vous ♥ Vraiment.

 

 

 


With Love ♥


Céline.

 

 

Crédit Photo ©Shutterstock - Copie interdite

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Cris du Coeur et Appel de l'Humanité

27.11.2018

La concurrence telle qu'on nous la montre, c'est has been et c'est tant mieux...

23.01.2018

1/10
Please reload

Vous aimerez peut-être:

 

Hello à toutes et Bienvenue ! 🙂

 

Je suis Céline et je vous aide à créer le style de vie qui colle VRAIMENT à votre personnalité et vos aspirations, à travers le biais de l'entrepreneuriat, ou pas ;) ! 

J'aide toutes celles qui se sentent étriquées dans cette société aussi has been que source de tous les possibles, à se libérer des conditionnements pour créer LEUR vie de kifs. Si vous êtes ici, apprêtez-vous à retrouver votre âme d'enfant, vous réveiller après un loooooong sommeil, entrevoir le soleil de la vie, et lui ouvrir les bras. 

 

Enfin! 💃

© 2017 Les Serial Kiffeuses - Marque Déposée - Tous droits réservés

  • Instagram - Cercle blanc
  • Facebook - White Circle